sublum
connaissance


Aux confins de l'absurde II

par Sublum



C'était un certain jour, en plein milieu de la nuit. On devait être cinq ou six personnes de trop, mais ce n'était pas assez. Bien que retenus prisonniers dans ce lieu étrange, nous restions néanmoins libres de ne pas nous échapper. Ce que nous fîmes, au début. Il faut bien comprendre qu'il n'y avait pas d'issues, à part celle qui était devant nous. Alors, en la regardant, on riait bien à l'intérieur... surtout quand on fut dehors

Une voisine me dit alors :
-As-tu déjà pensé à un moustique vert mesurant 3m ?
-Eh bien oui, maintenant que tu m'en parles

Une telle communion d'esprit était rare, nous décidâmes de faire un bout de chemin ensemble. Hélas, la nuit était tellement sombre, nous ne trouvâmes jamais le chemin. Déçus, nous nous quittâmes la mine triste en nous promettant de ne plus jamais nous revoir. Manque de chance, au moment de nous éloigner, nous choisîmes tous deux de partir dans la même direction !! Nous étions bien embêtés Je voyais qu'elle faisait mine de ne pas me remarquer. Quant à moi je disais tout fort : Tiens, si j'allais plutôt par-là, ou par ici.

Mais les hommes en blanc vinrent nous rejoindre. Ils voulaient nous ramener dans le lieu étrange...

Ils voulaient nous rendre notre liberté de rester parmi eux, comme ils disaient...




Retour



© 2005-2008 sublum.com | Tous droits réservés | Plan du site | Contact