Sublum : histoires erotiques ou de science-fiction
histoires érotiques
histoires erotiques


site de rencontre


par Sublum



Natacha riait avec ses amies dans la cuisine. Dans la pièce d'à côté, il y avait les maris qui regardaient un match de foot à la télé. Elles avaient acheté des pizzas qui attendaient dans le four. Elles n'avaient plus qu'à les apporter au salon avec les quelques bières du frigo. On entendait des cris de l'autre côté. Les joueurs avaient sans doute marqué un but. Le match commençait fort.

Une des amies de Natacha qui était toujours un peu plus délurée que les autres eut une idée folle.
-"Vous croyez qu'on serait capable de les distraire de leur satané match ?" dit-elle.
Comme souvent quand elles sont entre elles, les femmes perdent rapidement toute pudeur et c'est ainsi que les idées les plus hot fusaient de toute part. Natacha rougissait un peu en en écoutant certaines mais, au fond d'elle, cela lui plaisait de connaître les fantasmes de ses amies. Elle osa même suggérer une idée qui laissa ses copines pantoises.
- "Et si on apportait les pizzas en petit tablier complètement nues en-dessous ?"
Trop tard. Natacha l'avait réellement dit et ses copines l'avaient entendu. Plus question de revenir en arrière. Sans qu'elle puisse dire quoi que ce soit, ses copines en profitèrent pour la déshabiller. Pour être sûres qu'elle irait jusqu'au bout, elles s'emparèrent de ses vêtements et sortirent de la maison.

Natacha se retrouva complètement nue et seule dans la cuisine. Elle repassait dans sa tête le cours des événements pour comprendre ce qui avait bien pu aller de travers. Dans l'autre pièce, les hommes crièrent à nouveau de joie avant de déchanter rapidement. Le but n'avait pas été accepté. Natacha chercha dans la pièce quelque chose qui aurait pu la couvrir. Il n'y avait rien d'autre que le petit tablier. Apres l'avoir enfilé, elle se rendit compte que c'était pire que d'être simplement nue. Il était beaucoup trop court et sa poitrine débordait de partout. Le cœur à cent à l'heure, elle attrapa les pizzas et ouvrit la porte du salon. Prenant un air stoïque, elle franchit l'espace qui la séparait de la petite table et déposa les pizzas. Par la fenêtre, elle vit ses copines qui pouffaient de rire. Piqué au jeu, Natacha s'assis au milieu des maris sur le canapé. Ce n'est qu'au bout de quelques minutes qu'ils commencèrent à remarquer la tenue plus que légère de leur hôtesse. Natacha remarqua la bosse qui grossissait sur le pantalon de certains. Ils n'osaient pourtant rien dire et faisaient tous mine de rien. Natacha se leva, fit quelques pas en direction de la cuisine puis se retourna.
- "Quelqu'un veut une autre bière ?"
Comme elle s'en était doutée elle les trouva tous en train de mater en direction de ses fesses que le tablier masquait à peine. Comme personne ne répondait, Natacha en ramena une pour tout le monde qu'elle vint déposer en prenant bien soin que chacun ait sa part de vue plongeante sur sa poitrine.

Dehors, les copines commençaient à rire jaune. Elles ne savaient plus trop comment réagir. Natacha était revenue sur le canapé. On ne voyait plus très bien ce qui se passait. Une des femmes fut envoyée en éclaireur.
-"Tout va bien les hommes ?"
-"oui oui" répondirent-ils tous en chœur.
Natacha avait les cuisses écartées, une main masculine cachait son sexe humide.
-"Je peux regarder le match avec vous ?"
-"oui oui".
Elle s'approcha, à son tour, d'un des hommes. Cela faisait longtemps qu'elle fantasmait sur le mec d'une de ses copines. Il était follement séduisant. Elle n'hésita pas une seconde et se dirigea contre lui. Quelques secondes plus tard, elle retira sa petite culotte qui atterrit sur la pizza.

Au bout de dix minutes, les quelques femmes qui restaient dehors trouvaient le temps long. Elles se posaient sérieusement des questions.
-"Qu'est-ce qui se passe ? Pourquoi elle ne revient pas ?".
Il y avait de la buée sur la vitre et il faisait de plus en plus sombre. Apres un temps infini, elles décidèrent d'entrer à leur tour.

Etendue sur le canapé, Natacha était entièrement nue. Du sperme coulait le long de sa joue et, dans son sexe humide, elle avait un doigt qui n'était pas le sien. La copine était assise sur les genoux du mari dont le sexe était fièrement dressé. Furieuses, elles engueulèrent leurs hommes et firent une scène monumentale avant de les traîner dehors.

Comme le match n'était pas fini et qu'il ne restait plus que Natacha et sa copine pour s'occuper des supporters, elles passèrent aux choses sérieuses. Elles sucèrent, léchèrent, pompèrent sans interruption pendant toute la deuxième mi-temps. C'est avec beaucoup d'énergie qu'elles se donnèrent à fond durant la séance de tir aux buts. La bière et la cyprine coulaient à flot. Quand tout le monde fut rassasié, certains se jetèrent sur la pizza pour reprendre des forces. Avant que la soirée s'achève, ils regardèrent tous ensemble sur le journal TV quand aurait lieu le prochain match. Ils étaient impatients.


tchat rencontre


Histoires erotiques   



© 2005-2008 sublum.com | Tous droits réservés | Plan du site | Contact