Sublum : histoires erotiques ou de science-fiction
histoires érotiques
histoires erotiques


site de rencontre


par Sublum



Ca y est. Le grand saut. Dans deux semaines, je vais me marier. Avec mes potes, on a fait une fête d'enfer toute la nuit. Musique, alcool, on allait de bar en bar avant de finir dans mon appartement. En cours de route, j'avais perdu mon meilleur ami. J'étais étonné de le retrouver dans mon salon. Comment avait-il pu prendre ma clé sans même que je m'en rende compte ? L'appartement semblait trop petit vu le monde à l'intérieur. Certains des visages présents ne me disaient rien du tout. Tout à coup la musique s'arrêta. Les gens s'écartèrent un peu et me propulsèrent sur mon canapé.

Une musique suggestive commença à se faire entendre. La porte de ma chambre s'ouvrit brusquement et une jeune femme courtement vêtue en sortit. Elle se mit à danser près de moi retirant ses vêtements un à un. Mes copains applaudirent et sifflèrent. La danse lancinante de la jeune fille m'émoustillait fortement. Elle libéra ses seins d'un geste et se frotta contre moi après avoir retiré ma chemise. A présent, elle était nue sur mes genoux en train de mimer l'acte d'amour. Je ne savais plus où regarder. Mon désir me trahissait. La jeune femme m'entraîna dans sa chambre, enfin, dans la mienne... Je me demandais combien ils avaient du payer pour avoir une strip-teaseuse de ce calibre. Ce n'est que bien plus tard que mon meilleur ami m'apprit qu'ils n'avaient absolument rien déboursé. Solange, puisque c'était son nom, avait fait cela gratuitement. Devant ma face incrédule, il se contenta de hausser les épaules.
-"Mon pauvre ami. Tu ne sais donc pas qu'elle est amoureuse de toi. Cela fait trois mois que vous vous croisez dans l'ascenseur et tu ne l'as même pas remarquée".

Depuis, je l'ai souvent recroisée. Elle rougissait et baissait les yeux dès qu'elle me voyait. Elle travaillait dans une petite librairie au coin de la rue. J'y avais acheté quelques livres dont j'ignorais tout du contenu. Ils étaient excellents m'avait-elle dit.

Le jour de mon mariage, je ne suis pas venu. J'étais debout devant la boutique, les billets d'avion à la main. Solange sortit toute étonnée et vint me voir. Elle comprit tout sans que je ne dise quoi que ce soit. Le soir même nous étions en route pour le soleil, pour la vie.


tchat rencontre


Histoires erotiques   



© 2005-2008 sublum.com | Tous droits réservés | Plan du site | Contact