Sublum : histoires erotiques ou de science-fiction
histoires érotiques
histoires erotiques


tchat rencontre


La dame blanche


par 5dechanel1



Il était parti de Biarritz vers minuit pour pouvoir bien rouler sans qu'il y ait trop de circulation pour rejoindre la Baie des Anges, elle habitait Eze (le Nid d'Aigle) - comme on l'appelait sur la Côte d'Azur - .

Il voulait lui faire la surprise, il n'avait que son numéro de téléphone, il ne la connaissait pas il avait seulement une photo d'elle. Il connaissait ce village il fallait qu'il la trouve. Elle sortirait bien. Il était prêt à la chercher le temps qu'il faudrait.

800 kms pour lui ce n'était rien. Il comptait arriver vers 8 H du matin. Il avait dépassé Nice et avait pris le bord de mer pour profiter de la vue et voir la Côte qu'il ne connaissait pas. Les virages pour monter de la Basse Corniche à Eze étaient en épingle sur une route assez large à certains endroits mais rétrécie à d'autre. Il roulait assez vite, il se languissait de la voir depuis des mois, il attendait ce moment depuis tellement longtemps. Il était fou amoureux de cette femme, fortunée, un autre monde que le sien bien sûr, lui fonctionnaire, c'était pas le même milieu mais elle lui disait toujours "je préfèrerai une maison bleue en bois à deux pas de la colline" comme la chanson. La voiture à la sortie d'une épingle fit une embardée et alla cogner un mur. Il resta évanoui un moment et revint à lui. Il vit une femme habillée de voiles blancs, des cheveux blonds comme les blés, se pencher vers lui en souriant.

- Mais, lui dit-elle vous allez bien ?
- vous avez mal où,
- voulez vous que j'appelle une ambulance pour vous amener à l'hôpital ?
- Il lui répondit non, juste quelques égratignures mais ça va aller.

Il la regarde, il lui semble l'avoir déjà vue, il la fixe dans les yeux et il reconnaît ses grands yeux noirs, légèrement maquillés, des yeux rieurs, malicieux, moqueurs à la limite, comme sur une photo qu'ELLE lui avait envoyée. Elle se penche vers sa bouche et l'embrasse doucement au coin des lèvres. C'est ELLE, mais que fait-elle ici ? Il sort de la voiture lui demande si elle le reconnaît. Elle acquiesce, oui elle le reconnaît. Il l'enlace tendrement sent l'odeur de ses cheveux fins comme des fils de soie. Il pose ses lèvres sur cette jolie bouche rose dont il a tant rêvée. Ce baiser dure au moins deux minutes, il sent monter en lui une chaleur qu'il n'a encore jamais éprouvée. Une chaleur si douce, pleine d'amour, brillante et chaude comme un soleil.

Il l'assoit sur un petit muret commence à la palper, elle a une peau si fine et blanche qu'il lui semble toucher un nuage. Il la prend doucement, commence à descendre sur ses seins, les lui suce comme un bébé qui se nourrirait du lait de sa mère, avec une douceur incroyable, il descend lentement sur son ventre en la suçant toujours, les yeux fermés, lui faisant des baisers plein de tendresse. Arrivé à son entrecuisse il trouve une petite montagne épilée, il écarte un peu, met ses lèvres tout contre, sent une odeur d'hamamélis, un parfum doux, comme une caresse. Elle ondule doucement, elle gémi, elle éprouve du plaisir, lui aussi, cet amour enfoui pendant des mois ressort dans leurs gémissements. Et un orgasme les envahit en même temps. Cet amour est sublime, un autre monde s'ouvre, ils n'ont jamais eu un orgasme aussi fort.

Il sent le plaisir d'être soudé à elle, une douceur les envahie en même temps. Il ouvre les yeux pour essayer de voir cette fleur qui ressemble à une orchidée et qui sent si bon. Il n'y a plus rien. Il se demande ce qu'il lui arrive ?

Comment ?

Cette femme était bien là, il n'a pas rêvé, il l'a touchée il a ressenti du plaisir, de l'amour, elle a gémi, lui aussi, ils ont eu ce plaisir en même temps... Et puis plus rien ? D'un seul coup, elle est partie, évaporée, aspirée ?

Et en seulement dix secondes il la revoit, elle est revenue, elle le prend par la main, l'emmène trois ou quatre mètres plus loin et là il contemple à ses pieds une verte prairie, des fleurs partout, une odeur d'hamamélis l'envahi, un lac, des dauphins, des colombes, et là il comprend tout.

Elle lui dit dans un murmure qu'elle est morte depuis 3 mois sur terre son coeur s'est arrêté de battre à cause de LUI et ELLE lui avait promis qu'elle irait le chercher. Il n'y croyait plus. Et pourtant ils avaient fait un pacte d'amour.

Elle lui avait pardonné son absence de mots, son absence de phrases, son absence de voix, tout simplement son absence de LUI.

Maintenant il est avec elle, il s'est endormi à jamais sur Terra et il revit dans son Summerland, son monde à elle, le monde où tout n'est qu'amour et joie, douceur, il n'y a pas de nuit, le soleil ne se couche jamais. Les violons jouent une musique bizarre et envoûtante. Ils sont enfin ensembles à jamais. Elle lui sourit il l'a regarde et ils s'aiment toujours autant. Il avait cru ne jamais la voir, il avait cru ne jamais la toucher, il avait cru ne jamais l'enivrer de ses baisers, il n'y croyait plus il ne savait plus et elle était là, dans un autre monde, mais ils étaient ensembles dans leur monde à eux. Pour toujours, jusqu'à la fin du monde jusqu'à la fin des mondes dans un siècle dans deux, personne ne le sait. Mais eux resteront à jamais amoureux pour l'éternité.



Laissez vos impressions à l'auteur : 5dechanel1



tchat rencontre



Retour vers les histoires erotiques



© 2005-2008 sublum.com | Tous droits réservés | Plan du site | Contact