Sublum : histoires erotiques ou de science-fiction
histoires érotiques
histoires erotiques


tchat rencontre


Chahut Bahut


par Sublum



Ce texte est un délire à vocation humoristique sur ce que pourrait être un cours d’éducation sexuel d’un nouveau genre chez les adolescents. Cela se déroule dans une classe. Ames sensibles s’abstenir.


Bien, mettez-vous en rang par deux près de vos tables, une fille avec un garçon. Un garçon avec une fille.

- Monsieur, regardez, Karine elle se met toute seule !
- Karine, mets toi à coté de Thomas. Il y a une place libre.

Alors, aujourd’hui vous allez découvrir vos corps. C’est un cours d’éveil à la sensualité. Non ne riez pas. C’est une part importante de la vie d’un homme ou d’une femme. Plus tôt vous y viendrez et meilleurs ce sera. Assez parlé. Ouvrez vos cahiers, nous ferons des exercices plus tard. Vous notez :

Le sexe de la femme s’appelle le Vagin. Soulignez bien le mot vagin. Le sexe de l’homme s’appelle le Pénis. Et vous rajoutez cette phrase juste après : On dit que le pénis de l’homme pénètre le vagin de la femme. Cela procure beaucoup de plaisir à votre partenaire et à vous-même. En petit 1) vous notez : Les préliminaires. Une fois que c’est fait, vous posez vos stylos et vous écoutez. Je vais demander à Marie de venir au tableau, ainsi qu’à Stéphane.

Alors voilà comment l’anatomie se présente ! Stéphane, peux-tu baisser la jupe de Marie s’il te plait ? Bien, merci. Marie, aide le un peu, tu vois bien qu’il n’y parvient pas. Doucement Stéphane, ce n’est pas ainsi que tu y arriveras. Bon, assez, n’y toucher plus, je m’en occupe. Vous aurez le temps de vous entraîner après. Silence, derrière ! J’aimerais pouvoir me retourner sans pour autant que vous vous mettiez à bavarder. Ceci dit, regardez bien. Que pouvez-vous déjà remarquer sur Stéphane ?

- Oui, Camille ? Non, il n’a pas un air idiot, ce n’est pas ce que j’attendais comme réponse.
- Oui, Thomas, une idée ? Ah pardon, tu te grattais les cheveux.
- Oui, alors Camille encore ? Non, peu importe si son sourire te paraît idiot, ce n’est pas la question, je t’ai dis.
- Ah bravo, merci Matthieu. Effectivement si vous êtes observateur, Stéphane a une bosse à son pantalon. C’est son pénis qui se prépare à une pénétration. Nous noterons tout cela plus tard dans le cahier. Et pour Marie, que pouvez-vous dire ?

Rien, C’était là bonne réponse. Alors maintenant Stéphane, tu vas délicatement poser le bout de ton doigt en plein milieu de la culotte de Marie. Allez, vas-y, qu’est-ce que tu attends. Ne fait pas ton timide. On m’a rapporté que tu avais fait bien pire un jour que l’on t’avait surpris avec la jeune Émilie dans les toilettes. C’était avec Julie, peu importe. Maintenant Stéphane, bouge ton doigt légèrement de haut en bas. Marie, je veux bien te croire que cela chatouille mais laisse Stéphane s’approcher, il ne va pas te manger. Bien, poursuivons encore quelques minutes et normalement vous allez voir se produire quelque chose. Les redoublants vous vous taisez. Matthieu, je me fiche de savoir ce que tu as vu à la télé l’autre soir, là je te parle de la réalité. Bon, ça suffit maintenant, vous faîtes le silence et vous observez.

- Marie, toi qui es une bonne élève. Qu’est-ce que tu peux nous dire ?
- Ta culotte ? Oui tu y es presque.
- Chuut Camille, j’ai interrogé Marie. Elle est quand même mieux placée pour nous dire ce qui vient de se passer.
- Ta culotte est mouillée. Bravo Marie, tu as trouvé. Alors qui pourrait expliquer ce phénomène ?
- Tout à fait, Camille. Son vagin se prépare à être pénétré mais je n’avais dit pas les redoublants alors il faut écouter.

Bien, Marie et Stéphane vous pouvez retourner vous asseoir. Je vous remercie. A présent, toute la classe, prenez vos stylos, vous allez noter ceci dans votre cahier : Le vagin correctement stimulé se prépare à être pénétré. On dit qu’il « mouille ». Retenez bien ce mot, nous aurons l’occasion d’en reparler. Je répète, le vagin correctement stimulé se prépare à être pénétré. Stéphane, oui je sais que tu as toujours ta bosse au pantalon mais si tu veux bien, on le notera plus tard.

Voilà, maintenant que tout le monde à noté, vous fermez vos cahiers et vous faîtes de la place sur vos tables. Non, j’ai mieux : poussez les sur le côté. Ensuite vous vous mettez face à votre voisin ou voisine que je compte combien vous êtes. Alors voilà, les filles vous vous allongez sur les tables pendant que les garçons vous déshabillent. Si vous voyez qu’ils n’y arrivent pas, vous les aidez un peu. Non Karine, tu ne peux pas allonger Thomas. Thomas, descend de cette table, ce n’est pas ce que j’ai demandé, ce sont les filles qui doivent s’allonger. Dépêchez-vous, il ne nous reste plus beaucoup de temps. Comment ça Camille, tu n’as pas de culotte ? Mais qu’est-ce que tu en as fait, tu en avais une ce matin ? Pierre, rend lui sa petite culotte. Tu nous fais perdre notre temps. Qui a dit « Karim a un petit kiki. » ? Karim, d’abord range-le, je ne t’ai pas demandé de le sortir et puis les autres, je vous prierais de vous abstenir de tels commentaires. Karim aurait pu se sentir blessé par vos remarques. Bon, quand vous aurez finit de rire, nous pourrons poursuivre l’exercice. Camille, ouh ouh, je n’ai pas dit de commencer alors retire tes doigts, de toute façon ce n’est pas à toi de le faire.

Bien, les garçons, je vous donne cinq minutes pour faire mouiller votre partenaire avec le bout de votre doigt. Si vous n’y arrivez pas, vous m’appeler et je vous montrerai d’autres façons de faire. Pierre, avec les doigts, j’ai dit ! Non, Ahmed, ta voisine n’est pas un taille crayon alors repose moi ça tout de suite, c’est dangereux. Oui, tu retires le tube de colle aussi. Comment ça, un tube de colle ? Julie, tu pourrais quand même faire attention à ce qu’Ahmed enfile. Je ne veux pas savoir ce qu’il t’a dit. Non mais ça te fait du bien, tant mieux, mais nous n’en sommes pas à ce chapitre alors tu le retires tout de suite.

Eh là-bas derrière, j’en vois beaucoup qui s’agitent mais vos partenaires s’impatientent. Cela ne me paraît pas très efficace. Plus que deux minutes et je n’en ai encore pas vu beaucoup qui avait réussi, pour l’instant. Vous aurez à vous entraîner chez vous si vous avez du mal avec cet exercice mais nous ne passerons pas au petit 2 tant que tout le monde n’aura pas réussi. Plus qu’une minute. Pierre, si tu as fini va aider Thomas, tu vois bien qu’il se trompe de côté. Bon Karim ça suffit, je t’ai dis de ne pas montrer ton « pénis ». Remarquez bien le terme que j’ai employé. Si vous vous souvenez, cela fait partie de la leçon d’aujourd’hui. Top, c’est fini. Mettez vos mains derrière le dos, je vais passer vérifier.

Ah Matthieu bravo, ta camarade est toute trempée. Je ne sais pas ce que tu lui as fait. Ahmed, c’est pas mal, mais tu avais utilisé des accessoires alors tu triches. Bon, écoutez, vous vous êtes tous bien débrouiller et comme ça va sonner, vous allez retourner à vos tables. Mais avant cela, les garçons, qui a une bosse à son pantalon ? Allez-y montrez vous ! Oh, oh, vous voyez les filles, pourtant vous n’avez pas fait grand-chose de particulier aujourd’hui. Nous verrons ça demain lors du prochain cours car il arrive que les bosses ne soient pas toujours aussi grosse et ce sera à vous d’intervenir. Allez le cours est terminé. Ce sera tout pour aujourd’hui. N’oubliez pas de faire les exercices de votre livre. Vous ferez les trois premiers ce sera suffisant. Les filles vous rapporterez vos petites culottes pour que je puisse contrôler les exercices. Non Pierre, ce n’est pas noté mais je ramasserai pour vérifier, c’est tout. Allez-y, vous pouvez sortir.

Mais voyons, Ludivine, qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi est-ce que tu pleures ? Ton frère est parti et c’est lui qui t’aide pour tes devoirs ? Bon, écoute, regarde tout à la fin de ton livre, il y a un exercice que tu pourras faire toute seule mais ne le dis à personne. Oui ça à l’air amusant mais ce n’est plus au programme depuis dix ans déjà. J’en faisais quand moi j’étais à l’école, quand j’avais ton age. Cela s’appelle des mathématiques. Allez file maintenant.



Laissez vos impressions à l'auteur : Sublum



tchat rencontre



Retour vers les histoires erotiques



© 2005-2008 sublum.com | Tous droits réservés | Plan du site | Contact