Sublum : histoires erotiques ou de science-fiction
histoires érotiques
histoires erotiques


tchat rencontre


Lettre d’amour


par Cbl



Bonsoir ma Chérie, le 20 avril 2005 à 18h45

Je pense à toi, à ton corps étendu sur le ventre et mes mains sur tes épaules. Je suis assis au bord de cette rivière glacée par le froid. Glacée sans glace car nous sommes en avril et il pleut ce soir. Assis en indien je regarde cette même rivière qui coule et coule, ces oiseaux qui volent dans le ciel si gris... Je me surprend à sourire malgré le temps sombre et maussade.

Oui, je me surprends à sourire, mon regard fixé sur cette eau. Je te vois étendue sur le lit blanc. Ton corps est chaud, sucré et salé à la fois. Mes mains, sur tes épaules, te massent et descendent le long des courbes que me dessine ton corps. Je sens ton odeur qui me transporte encore plus près de toi. Je te sens frissonner et te tordre sous mes caresses qui t’inondent le corps.

Ma tête descend de ton cou vers les épaules. Au moindre geste que tu fais, mes lèvres goûtent ta peau à la saveur de miel. Je glisse en bas de ton dos, jusqu’au creux. Ma langue court sur ton corps. Je sens tes fesses qui se contractent à l’arrivée de mes lèvres, de ma langue près de ton anus. Tu bouges sensuellement et je continue à descendre, te mordillant les fesses au passage. Ma bouche approche de tes douces lèvres et je sens monter la sève de ton plaisir au goût merveilleux de fleur encore vivante. De sa belle couleur rosée, ta fleur ouvre ses pétales m’invitant à y déposer mes lèvres au plus profond de ton puit d’amour...

Je te regarde, tu me fixes et l’instant ultime approche. Nos deux corps se rencontrent au plus profond de nos êtres. Le courant passe de mes yeux à tes yeux. Je te vois et te sens monter si haut lorsque tu m’enserres de tes pétales. Je sens venir en moi l’extase, la chaleur de l’amour, mélange de toi et moi. Je me laisse guider par tes soupirs qui me confirment que tu es bien, là et que le plaisir est au plus haut. Comme tu es belle ! Je te regarde me sourire, un peu gênée. Tu reprends ton souffle en me poussant de ton bras mais je continue, de mes caresses, à effleurer ta peau et tu combats encore plus puis me laisses venir en toi...

Ta tête approche de mes lèvres. Je sens ton souffle chaud. Mon corps tremble à ce moment et je succombe à ton charme. A ton tour, tu promènes tes lèvres et tes mains me caressent tendrement. Je sens sur mon corps, encore, ton corps tout léger qui se frotte contre le mien. Ta bouche me prend avec une douceur telle que j’en vibre... Je me sens si heureux auprès de toi, dans tes bras. Je te sens, tu me sens. Mes pensées s’arrêtent un instant et je me surprends encore à rêver de toi, à te revoir avec ta chemisette bleue et ta délicate lingerie mauve...

Je te revois me chevaucher avec ardeur et chaleur. Tu me désires et ton corps coule d’une eau d’amour comme la rivière. Tu m’envahis de tes caresses. Je suis près de toi, tremble. J’ai froid, j’ai chaud, sous tes caresses, et je ne peux pas m’empêcher de te pousser délicatement sur le ventre et de recommencer à te caresser avec mes lèvres. Elles ne demandent qu’à te goûter encore et encore. Je veux te sentir frissonner sous ma langue, toute humide comme la rivière. Je m’abreuve entre tes pétales et je me rassasie à cette source. J’arrête. Je te regarde et te vois, la tête sur le côté, à chercher refuge. Tu es presque au sommet, une nouvelle fois. Je pense à ce moyen de communiquer avec toi, tout mon amour. Je ralentis. Je suis immobile...

Je pense à toi. Je rêve de te voir rire aux éclats et je me surprends à sourire, encore une fois. Je te vois, tu défiles, habillée mais comme nue, à mes yeux. Tu es toujours là, belle comme le printemps, à me regarder en me disant « namour ». Tu soupires et me supplies d’arrêter de rire et cela me fait sourire encore plus...

Je t’aime mon bel amour, je t’aime et je me surprends à sourire en t’écrivant cette lettre.

Je me sens si près de toi, j’arrête... J’allume une cigarette et prends un peu d’eau. Je pense à toi en souriant.

Cbl xxx



Laissez vos impressions à l'auteur : Cbl



tchat rencontre



Retour vers les histoires erotiques



© 2005-2008 sublum.com | Tous droits réservés | Plan du site | Contact