Sublum : histoires erotiques ou de science-fiction
histoires érotiques
histoires erotiques

tchat rencontre

La folle nuit du Blues


par nd69540



Ceci est le récit d’une nuit particulièrement torride que j’ai vécu avec Yvette, mon épouse, et un couple d’amis Christian et Nicole.

Nicole est une petite brunette pétillante au regard malicieux. Ventre plat jolies jambes. Elle adore faire l’amour. Elle travaille dans la lingerie et a toujours des dessous très sexy. Elle aime exciter les hommes en leurs faisant entr’apercevoir sa petite culotte.

Yvette est une très jolie jeune femme de taille moyenne, elle a 35 ans à l'époque des faits, blonde avec de magnifiques yeux bleus-verts, petite poitrine mais très jolis seins, fesses fermes et jambes magnifiques. Toujours très bien habillée, Yvette travaille dans la région lyonnaise.

Christian et moi avons la quarantaine, sportifs, bronzés, et toujours prêts à vivre des aventures torrides. Avant cette aventure nous partagions déjà nos maîtresses.

Nous avons vécu cette aventure par une nuit d’été dans l’arrière pays niçois à l’occasion d’une nuit du Blues.

La fête se passe dans un grand espace bordée par du maquis et une pinède qui nous envoient des senteurs envoûtantes. Il fait très doux. Les formations se succèdent sur la scène que nous tentons d’approcher. Près de la scène, toutes les places assises sont déjà occupées et, au-delà, les spectateurs sont assis à même le sol. D’énormes enceintes vibrent sous la mélopée du Blues et nous sommes rapidement bercés par cette musique lancinante.

A l’écart beaucoup de spectateurs dansent seuls ou en couples, voluptueusement enlacés. Il y a des zones plus sombres où des couples sont étendus sur le sol. A l’arrière il y a des stands qui vendent boissons et sandwiches. Nous nous installons près des danseurs ce sera notre lieu de rassemblement. Notre objectif est de rester jusqu'au matin pour voir le soleil se lever sur les alpilles.

Je pars vers les stands des boissons pour nous approvisionner et je découvre plusieurs chapiteaux à l’écart, comme s’il s’agissait d’une autre fête. Ici la musique n’est plus assourdissante et les attitudes des danseurs me semblent être totalement libérées. Les danseurs miment carrément l’acte sexuel, mais est-ce vraiment de la simulation ? Je retourne chercher les autres et nous revenons sous le chapiteau. Il y a encore plus de gens que lorsque j’ai quitté cet endroit et l’on se perd de vue rapidement. Donc je me retrouve seul au bout de dix minutes. Je croise Yvette plusieurs fois, tantôt avec Christian, tantôt avec d'autres filles et garçons inconnus.

Il me semble reconnaître l’odeur de la marijuana qui s’échappe d’une groupe assez dense dans un coin du chapiteau. Je m’en approche et aperçois une fille en train de sucer un gars juste devant moi. Plus loin, tout en dansant, deux gars caressent une superbe fille qui danse entre les deux. Bref, c’est chaud !

Des couplent font l'amour entassés sur des duvets. Ca a l'air cool ici. Nicole est avec quatre garçons, des italiens me semble-t-il, qui la serrent vraiment de près. Ils dansent autour d’elle et se frottent à elle de façon très suggestive. Ils la caressent et l’embrassent dans le coup et sur la bouche. Je me rapproche pour regarder. Une main s'est glissée sous sa jupe et je m’imagine aisément ce qu’elle peut y faire... En quelques secondes, Nicole se retrouve en petite tenue encore plus affriolante que si elle était totalement nue. Un des gars s'allonge sur un matelas son membre dressé comme un pieu alors Nicole s’assied sur la bouche du garçon et s’empare du membre qu’elle suce avec bonheur. Sous elle le garçon ronronne de plaisir en goûtant la chatte qui lui mouille la bouche. Après quelques minutes elle se retourne et, lui faisant face, l’enfourche d’un seul mouvement en le fixant dans les yeux. Autour d’eux les autres garçons se masturbent lentement.

Soudain nous sommes bousculés et je vois Yvette partir, entraînée par un groupe qui la renverse sur des matelas pneumatiques. Deux grands types la tiennent gentiment mais fermement, l'un est noir genre footballeur. Sa petite robe noire se relève sur ses seins et le deuxième grand gars lui enlève sa culotte. Quand je vois la bite qui pend entre ses jambes je prends peur pour Yvette. Elle se rapproche de lui en se glissant sur ses fesse et écarte magistralement ses cuisses. A la vue de cette magnifique femme, la vulve offerte a lui, la robe remontée sous les aisselles, le gars éjacule sans avoir le temps de la toucher. Mais il n'est pas seul et le noir se positionne aussi en se branlant pour durcir son sexe un peu plus. J'ai contourné la scène et je vois cette bite lentement pénétrer Yvette. Elle doit faire au moins 25 centimètres. Presque arrivé au bout le garçon se met à la limer comme un dingue. Yvette a attrapé deux énormes phallus dans ses mains et les branle de son mieux.

Nicole, qui m’a rejoint, est hypnotisée par ce qu’elle voit. Je la sens plus que troublée et lorsqu’elle voit les hommes jouirent dans la bouche d’Yvette sa langue gourmande sort de sa bouche comme pour profiter du nectar qui jaillit des sexes tendus. Enfin cela ce calme, tous les hommes présents sont épuisés, Yvette reste seule sur le dos, les jambes écartées, Nicole la rejoint et lui dit qu’elle a du se régaler de tout ce sperme. Alors Yvette se redresse et à ma grande stupéfaction, prend la bouche de Nicole en lui disant : tu veux goûter ? Leur langue se mêlent dans un baiser torride, puis Yvette retire sa bouche et lui dit : je vais te faire goûter quelque chose de meilleure. Elle demande à Nicole de s’étendre sur le dos, puis elle l’enjambe et s’assied sur sa bouche. Une grande partie de sperme qui a giclé dans son vagin s’écoule alors lentement de sa vulve et glisse dans la bouche entrouverte de Nicole.

Quand nous partons, Yvette ne s’est pas aperçue que j'ai fait partie des hommes qui l’ont prise par derrière. Un comble !

Nous revoyons souvent nos amis, Nicole et Christian. De temps à autre nous échangeons nos femmes pour un soir mais je n'ai jamais retrouvé l'intensité de soirée Blues. Nicole est devenue très proches d’Yvette et lorsque je suis absent elle vient passer la nuit avec elle, mais ça c’est leur jardin secret !



Laissez vos impressions à l'auteur : nd69540


tchat rencontre


Retour vers les histoires erotiques



© 2005-2008 sublum.com | Tous droits réservés | Plan du site | Contact